Faire entendre la voix des athlètes

Swiss Olympic intègre désormais la fonction de représentation des athlètes dans la convention de prestations avec les fédérations membres. La représentation des athlètes sera ainsi institutionnalisée et renforcée. Elle doit faire en sorte que les demandes des athlètes envers les fédérations soient prises en compte.

La représentation des athlètes existe déjà depuis 1982, lorsque le Conseil des Athlètes Suisses - l’actuel Parlement des athlètes - a été fondé et que les fédérations ont été priées de nommer leurs représentants des athlètes.

Le Parlement des athlètes est composé des représentants des athlètes des différentes fédérations orientées performance qui sont membres de Swiss Olympic. Chaque fédération peut déléguer deux représentants. Les fédérations dans lesquelles le sport de performance est pratiqué par les deux sexes veillent à être représentées de manière correspondante dans le Parlement du sport. Si plusieurs spécialités sportives sont encouragées par Swiss Olympic au sein d’une fédération (classification séparée), un représentant supplémentaire par spécialité sportive peut être délégué, mais le nombre total de représentants inscrits ne doit pas être supérieur au nombre de spécialités sportives. En intégrant la représentation des athlètes dans la convention de prestations, Swiss Olympic veut encore une fois rendre les fédérations attentives à l’importance de cette fonction. Les fédérations doivent connaître le rôle dévolu à la représentation des athlètes, ses droits et ses devoirs, où et comment elle doit et peut agir, et surtout qui entre en ligne de compte comme représentant des athlètes. En effet, des fonctionnaires des fédérations ont de plus en plus souvent été annoncés comme représentants des fédérations, ce qui ne correspond cependant pas au règlement de la Commission des Athlètes de Swiss Olympic. Selon le règlement, seuls  peuvent se présenter les sportifs d’élite actifs ainsi que ceux ayant terminé leur carrière active (dernière participation aux JO, CM, Jeux continentaux, Championnats suisses) au maximum quatre ans avant leur entrée dans le Parlement du sport.

La représentation des athlètes sert de lien entre la direction de la fédération et les athlètes. Elle peut et doit être intégrée lors de la prise de décisions. Pour promouvoir une bonne collaboration basée sur un rapport de confiance entre les athlètes et les fédérations ainsi que pour renforcer et mettre en œuvre les droits des athlètes, il est important de faire entendre la voix des athlètes et qu’elle soit légitimée par un vote ; aussi le profil de compétence doit permettre à Swiss Olympic de lui assigner des tâches concrètes. Les représentants des athlètes bénéficient d’un niveau de confiance particulièrement élevé au sein de la fédération et ne doivent pas être défavorisés dans la pratique ordinaire de leur activité pendant et après la fin de leur mandat.

Le renforcement de la représentation des athlètes est le résultat des efforts déployés par Swiss Olympic pour créer des possibilités de participation et de regard pour les athlètes de pointe. C’est ainsi par exemple que deux représentants de l’Athletes Commission sont également au Conseil exécutif de Swiss Olympic.

Le profil de compétence de la représentation des athlètes
La Commission des Athlètes de Swiss Olympic


sendafriendprint